jeu. 22 sept. 19h30

Le Diable n’existe pas

Mohammad Rasoulof

,

Plus d'infos

Accueil du public
dès 19h00

Bar et petite restauration

Prix libre


Proposé par

AMNESTY INTERNATIONAL – Lille

Défense des droits humains

Mohammad Rasoulof | fiction | Iran | 2020 | 150 min
Mohammad Rasoulof a réalisé ce film sur la peine de mort dans son pays, l’Iran, en semi-clandestinité. Avec un art consommé de la mise en scène allié à un grand courage politique, il aborde le thème de la responsabilité individuelle et du sens du devoir qui pousse à dire non. Mais la gravité du sujet ne parvient pas à étouffer tout ce qui est symbole de vie : les paysages, la rivière, le miel, la danse et la musique, l’espoir porté par les personnages de femmes. Ce film a remporté l’Ours d’or au festival de Berlin 2020

A l’issue de cette projection, nous pourrons rencontrer et débattre avec Taghi Rahmani, mari de Nargès Mohammadi (militante des droits humains emprisonnée en Iran), de son avocat, Hassan Ferechtian et d’un expert d’Amnesty International France.

Sur le réalisateur :
Couronné par l’Ours d’or de Berlin, Mohammad Rasoulof n’avait pas pu se rendre en Allemagne pour recevoir son prix. Son passeport avait été confisqué après la sortie de son précédent film “Un homme intègre”.
Le 8 juillet dernier, il a été arrêté par les autorités iraniennes, ainsi qu’un autre cinéaste, Mostafa Aleahmad, pour “trouble à l’ordre public”. Cette soirée lui rendra hommage. « Mes films sont des boomerangs. Ils voyagent dans les festivals, mais ils finissent toujours par revenir en Iran. » (Mohammad Rasoulof)

A voir aussi