Vampiros en La Habana

Juan Padrón | animation | Cuba | 1985 | 78 min
En 1933 à La Havane, Pepito mène une vie festive rythmée par le son de sa trompette. Il est loin de se douter qu’en réalité, il est un vampire qui s’ignore, le premier de son espèce à être immunisé contre les rayons du soleil grâce aux travaux scientifiques de son oncle, le professeur von Dracula. Satisfait du résultat de ses recherches, le professeur Dracula s’apprête à diffuser gratuitement la formule de son remède miracle qui permettra aux vampires du monde entier de mener une vie normale.
C’est compter sans les mafias vampires européennes et américaines qui tentent de s’emparer de la formule. A son corps défendant, Pepito est obligé de s’engager dans la bataille…

Juan Padrón (1947-) est un caricaturiste, dessinateur, illustrateur et scénariste cubain. Il est l’un des principaux artisans du film d’animation à Cuba. C’est essentiellement lui qui lui a donné ses lettres de noblesse et a contribué à faire de ce genre l’un des fleurons de la production cinématographique cubaine, aujourd’hui très dynamique. Il est bien entendu le père du célèbre “Elpidio Valdès” son premier long-métrage (1979) également proposé dans le cadre de notre programmation. Il est actuellement à la tête de l’équipe de direction de l’Institut Cubain de l’Art et de l’Industrie Cinématographiques (ICAIC). “Vampiros en La Habana” (1985), film d’animation qui rend à la fois hommage à “Nosferatu”, “Scarface” et au “Parrain” est évidemment une satire des régimes totalitaires, des méfaits d’un capitalisme sauvage et débridé et des gangs mafieux.

Suivi d’un débat animé par Sébastien Pruvost, chercheur en cinéma cubain

► Accueil dès 18h30