12 oct. 19h00

Zombies

Le vaudou : une religion monothéiste méconnue

Plus d'infos

Accueil dès 19h00
Suivi d’une rencontre-débat avec Evry Archer, ethnologue de l’Université d’Etat d’Haïti
Petite restauration
Exposition-vente d’artisanat et de livres haïtiens
Prix libre


Proposé par

COMMUNAUTÉ HAÏTIENNE du Nord de la France

Charles Najman | docu | Haïti | 1998 | 30mn

En Haïti le mot vaudou désigne une religion apportée à Saint Domingue (nom de l’île pendant la colonisation française) par des millions d’Africains arrachés à leur terre pendant trois siècles pour subir l’esclavage, la «Traite des Nègres», le plus grand génocide de l’Histoire.
En Amérique du Sud, au Brésil surtout, c’est le condomble. A Cuba, la Santeria.
Comme toute religion, il y a un clergé, un lieu de culte, des rites fondés sur des croyances, notamment sur les origines et les fins dernières, des règles du Bien et du Mal, une conception du monde, des conséquences et interactions sociales et culturelles. Il importe d’abord de noter qu’il s’agit bien d’une religion monothéiste : les vaudouisants croient en un Dieu unique, tout puissant, incréé et créateur, le Grand Maître, entouré d’Esprits, appelés Loas, spécialisés à l’instar des Saints de la religion catholique.
La «zombification», est une pratique criminelle trop souvent rapprochée à tort du Vaudou.

Charles Najman nous entraine sur les traces des zombies d’Haïti pour tenter de comprendre les raisons historiques, économiques, sociales et psychologiques de l’émergence de cette étrange mythologie.