mardi 21 janvier 2014

Partager sur Facebook Envoyer à un ami
20H00

Khodorkorvski


En Russie, la liberté d’expression est un sport de combat

Quelques semaines de l’ouverture des Jeux olympiques d’hiver à Sotchi, retour sur le bilan de plus en plus déplorable de la Russie en matière de droits humains.

Khodorkorvski
Cyril Tuschi | docu | All. | 2011 | 111 min

Un champ de pétrole enneigé en Sibérie. La caméra s’approche d’un groupe de jeunes. « On fait un film sur Mikhail Khodorkovski, tu le connais ? » « Je le connais, il a volé beaucoup d’argent à la Russie. »

Président de Ioukos, la plus grande compagnie pétrolière russe privée, l’oligarque Mikhail Khodorkovski a été inculpé en 2003 pour escroquerie à grande échelle et évasion fiscale, et condamné à huit ans de prison. Alors qu’il devait être mis en liberté en 2011, le plus célèbre prisonnier de Russie a comparu pour un nouveau procès en décembre 2010 et prit cinq années de réclusion supplémentaires.

Comment ce membre exemplaire des jeunesses communistes est-il devenu le plus grand capitaliste de la Russie post-soviétique ? A-t-il essayé de vendre la compagnie russe à des sociétés américaines ? Prévoyait-il de se présenter à l’élection présidentielle contre Poutine ? Est-il un prisonnier politique ?
L’affaire Khodorkovski est pleine de mystères et d’interrogations. En Sibérie, à Moscou, à New York, à Londres, à Berlin, le réalisateur Cyril Tuschi cherche des réponses auprès de la famille de l’oligarque, de ses proches, des journalistes, d’anciens camarades de jeunesse, d’anciens associés, d’anciens ministres, d’anciens généraux du KGB. Et de Khodorkovski lui-même…

Cyril Tuschi retrace le parcours tortueux de l’oligarque russe condamné à treize ans de prison pour raison d’État, le parcours tortueux d’un homme qui fut un produit du système soviétique avant de prétendre en changer les règles.

Suivi d’un débat avec Anne Nerdrum, responsable de la coordination Russie à la section française d’Amnesty International

+ d’infos :
Sur la campagne d’information  » En Russie, la liberté d’expression est un sport de combat « 


Informations
Tarifs : prix libre
(infos tarifs)

Proposé par Amnesty International - Lille