samedi 11 octobre 2014

Partager sur Facebook Envoyer à un ami
14H00

festival ECOLLYWOOD #05


Du 08 au 12 octobre / Libre, insolite, drôle, dérangeant, provocateur, voire frondeur, Ecollywood explore le cinéma écologiste, citoyen et solidaire dans toute sa diversité !

14h00 TOUT PUBLIC
Jikoo, la chose espérée
C. Leroy, A. Camus │ docu │ Fr. │2014 │ 52 min
Les habitants de Bakadadji, village situé dans un parc national du Sénégal, cherchent à se faire financer des clôtures pour défendre leurs champs des animaux protégés qui, d’année en année, ruinent leur récolte. Au fil de cette quête, ces agriculteurs revendiquent la reconnaissance d’un mode de vie rural auquel ils sont profondément attachés. Immergé dans le quotidien du village, ce film parle d’une rencontre qui n’aura pas lieu, et en creux, du regard que porte notre époque sur un monde paysan qui peine à faire entendre sa voix.

JIKOO_ BD

15h30 REDIFF
A bout de bras
Ludovic Virot │ docu │ France │ 2013 │ 35 min
Ce film propose un voyage dans le monde des personnes concernées par l’autisme. Il traite des difficultés, des souffrances qu’il engendre, mais aussi, des satisfactions et des éveils que procurent les victoires sur le handicap. Pour les personnes avec autisme, comment se faire accepter par la norme alors que « l’anormalité » isole ? Pour les personnes non-autistes, comment aller au-delà  des apparences qui dérangent ? Comment s’approcher de cet univers dont les portes peuvent nous sembler fermées ? L’autisme nous oblige par ailleurs à interroger notre identité, depuis nos origines jusqu’à  notre filiation. Aller à sa rencontre impose une vigilance, une humilité, une volonté d’éviter le sensationnel, le misérabilisme, et la nécessité de garder le coeur ouvert.

A bout de bras_ BD

 

16h00 REDIFF
Le COD et le coquelicot
C. Rousset, J. Paturle │ docu/anim │ Fr. │ 2014 │ 24 min
Dans une école primaire d’un quartier périphérique de Paris réputé difficile, où les équipes d’enseignants s’épuisent et se succèdent d’année en année, cinq jeunes maîtres sans expérience ont fait le pari de rester. Cinq ans après, ils nous parlent de leur quotidien dans ce lieu où ils tentent de construire, dans une alternance de découragement et de projet, une école comme les autres.

cod et coquelicot-4_ BD

 

18h00 Perdus entre deux rives : les Chibanis oubliés
Rachid Oujdi │ docu │ France │ 2013 │ 52 min 30
Ils s’appellent Abdallah, Ahmou, Mohamed, Ramdane, Salah, Sebti, Tahar.
Ils sont venus d’Algérie, entre 1951 et 1971, seuls, pour travailler en France. Ils prévoyaient, un jour, de repartir au Pays.
Les années se sont écoulées, ils sont maintenant retraités. Ils sont toujours là.
Ils ont migré d’une rive à l’autre de la méditerranée sans mesurer vraiment la rupture que cela allait provoquer. Pas complètement d’ici, plus vraiment de là-bas, après une vie professionnelle décousue, une vie familiale déchirée, ils viennent finir leurs vieux jours à Marseille, seuls. D’ici, le pays natal n’est pas loin, la nostalgie disparait peu à peu.
A travers leurs témoignages, on comprend pourquoi «le retour au Bled» n’a pas pu se faire comme ils l’avaient, initialement, prévu. Filmés avec douceur et tendresse, ces Chibanis sont à la fois lumineux et beaux, drôles et attachants.

Perdus entre deux rives, les Chibanis oubliés

20h00
Hétérotopologie de l’arpente  de Babin Erwann │ 5 min 45
Hétérotopologie de l’arpente est une flânerie poétique à travers le jardin médicinal et récréatif d’une jeune herboriste. Au rythme d’un butinage qui se voudrait systématique, scientifique (dans le sens où Michel Foucault entendait étudier ses hétérotopies). L’imaginaire se mêle à la contemplation, le documentaire se monte en fiction, le cosmonaute découvre la vie.

He¦üte¦ürotopologie_de_l'arpente_1_ BD

 

La jungle étroite
Benjamin Hennot │ docu │ Bel. │ 2013 │ 57 min
L’association mouscronnoise « Fraternités ouvrières », aujourd’hui, ce sont des jardins-vergers sauvages, un grainier comptant six mille variétés de semences, des cours et des ateliers gratuits. Son passeur, porte-parole et cheville ouvrière, c’est Gilbert. Tous les jardiniers curieux de Lille, Bruxelles ou Gand, tous ceux et celles qui veulent lier social et jardinage passent lа pour se frotter à sa parole et à son jardin, roboratifs et luxuriants. Et lui, l’ancien délégué syndical, il leur dit : « Je préfère bouffer de la merde à plusieurs plutôt que de manger du bon tout seul ».

jungle_etroite_w720_ BD

Informations
Tarifs : séance : 2 euros / Pass journée : 5 euros / Pass festival : 15 euros
(infos tarifs)

Proposé par les Funambulants