dimanche 16 décembre 2012

Partager sur Facebook Envoyer à un ami
16H00

FESTIVAL du cinéma algérien #09


9ème édition du Festival du cinéma algérien du 07 au 16 décembre SOUS LE SIGNE DU 50EME ANNIVERSAIRE DE L’INDEPENDANCE DE L’ALGERIE

16h00

Automne, octobre à Alger

Malik Lakhdar-Hamina | fiction | Alg. , Fr.  | 1992 | 26 min

L’histoire d’une famille algérienne vivant dans la morosité sociale et la banalité du quotidien. Lala Kheira, la mère, assure, par son calme et sa force intérieur, la pérennité de la tribu. Djihad, le frère aîné, musicien, peut nourrir sa famille grâce aux représentations de son groupe. Hakim, le frère barbu, navigue entre la mosquée et la maison et distribue des interdits à tout le monde, surtout à sa soeur Nawel. Amel, la femme de Djihad, animatrice à la radio, se bat pour une meilleure condition de la femme, alors que Saïda, la femme de Hakim, reste obéissante et soumise. Autour de cette famille, gravitent Momo, jeune « trabendiste » (trafiquant) de 18 ans, amoureux de Nawel, Zombretto, le clochard pour qui le rêve de l’indépendante tourne à la nostalgie et au cauchemar et Ramsès, le frère du commissaire, qui fait la loi dans le milieu. Au dehors, c’est la montée de l’intégrisme et de l’intolérance, des déceptions et des interdits, de la corruption, du népotisme et de l’abus de pouvoir. Le 5 octobre 1988, les jeunes algériens occupent la rue…

18h00

Le repenti

Merzak Allouache | fiction | Alg. , Fr. | 2012 | 87 min

Algérie région des hauts plateaux. Alors que des groupes d’irréductibles  islamistes continuent à semer la terreur, Rachid, un jeune jihadiste  quitte la montagne et regagne son village. Selon la loi de « pardon et de  concorde nationale », il doit se rendre à la police et restituer son  arme. Il bénéficie alors d’une amnistie et devient « repenti ». Mais la  loi ne peut effacer les crimes et pour Rachid s’engage (alors) un voyage  sans issue où s’enchevêtrent (se mêlent) la violence, le secret, la  manipulation.

20h00

La dernière image

Mohammed Lakhdar-Hamina | fiction | Algérie | 1986 | 110 min

Mademoiselle Boyer arrive de métropole dans un village algérien à l’aube de la Deuxième Guerre Mondiale. Elle bouleverse cette société archaïque baignant dans le quotidien. Elle déclenche des passions d’amour et de haine et finira par partir, laissant dans le cœur de son élève, Mouloud, une blessure ineffaçable…

Informations
Tarifs : Film : 2 euros // Pas Journée : 4 euros
(infos tarifs)

Proposé par Sud Nord Evolution