mercredi 18 juin 2014

Partager sur Facebook Envoyer à un ami
19H00

Ce qui se joue la nuit : « Les cafés culture à Lille »


Le Bureau Local d’Observation de la Cité , « Ce qui se joue la nuit » / Premier chapitre de la série : les cafés cultures lillois.

Ce qui se joue  la nuit
Théma : Les cafés culture à Lille

Koan | docu | France | 70 min
-Première diffusion publique, en présence des membres du réseau BLOC-

Les membres du Bureau Local d’Observation de la Cité proposent une série d’actions pour éclairer nos lanternes sur le thème de la nuit : publications d’articles de recherche, évènements publics, séminaires… Dans ce cadre, l’association Koan a réalisé une série de 7 courts documentaires sur le thème des cafés culture à Lille. Le principe : donner la parole aux artistes, patrons de cafés-concerts, chercheurs et associatifs qui font vivre la diversité culturelle à Lille.

Fort de notre réseau dans les musiques actuelles et de notre expérience dans le domaine de la vidéo et du multimédia, nous avons choisi de réaliser une série de sujets documentaires sur le thème de la Ville la Nuit. Premier chapitre de la série : les cafés cultures lillois. Avec les membres du BLOC, nous souhaitons illustrer l’hypothèse que, à la manière du “clair-obscur” en peinture, la nuit peut éclairer le jour.

Suivi d’une discussion avec les représentants de Koan, du collectif Culture Bar Bars et du CERAPS

– After au café La Rumeur, à côté du cinéma l’Univers – 

+ d’infos : site du Bureau Local d’Observation de la Cité

 
Collectif citoyen composé d’associations, d’artistes et d’universitaires, le Bureau Local d’Observation de la Cité a été initié en 2012 par l’association KOAN. Il travaille à structurer une réflexion de la société civile sur les espaces urbains. En 2014, le BLOC a choisi de se pencher sur le thème de « la Ville la Nuit », profitant de la mise en place d’un programme de recherche collective à Lille 2 (Sciences Politiques) et de la tenue des Etats Généraux de la Vie Nocturne à Lille.

Du petit bistrot du coin au caf’ conc’ réputé pour ses nuits de fête, ce sont ces lieux qui permettent des moments de détente, des rencontres inopinées, autour d’un verre, en écoutant jouer des artistes que l’on découvre, ou que l’on suit depuis le début de leur carrière. Ce sont des espaces de rencontre dans les quartiers, qui proposent des concerts, des expositions, des sessions de lecture, des conférences. Ils constituent le premier échelon de la diffusion culturelle et sont porteurs de diversité, de proximité, et de convivialité. Mais l’arsenal juridique de plus en plus lourd (nuisances sonores, horaires de fermeture, et rémunération des artistes), vient contraindre et restreindre ceux qui font vivre la culture au pluriel.

A Lille comme ailleurs, de nombreux cafés-concerts se sont trouvés dans l’obligation de fermer leurs portes. Le constat est alarmant, plus de 20 000 cafés-restaurants ont fermé boutique en l’espace d’une quinzaine d’années. Le café du Détour à Moulins vient de mettre la clé sous la porte après plus de 15 ans d’activité, l’Imposture doit faire face à une fermeture administrative, le Resto Soleil rue Henri Kolb a lancé un appel dans la presse pour dénoncer le harcèlement des services de police. Plusieurs manifestations ont été organisées ces derniers mois à Lille pour défendre les cafés-concerts. En cette période électorale, la vie nocturne est devenue un enjeu pour les partis politiques, qui ont tous, ou presque, intégré des propositions dans leurs programmes pour promouvoir la vie nocturne.

Un groupe de travail a été créé au sein du collectif BLOC afin de donner de l’écho à un propos scientifique dans un cadre accessible au grand public. Il est composé des chercheurs du CERAPS (Lille 2- Centre d’Etudes et de Recherche Administratives, Politiques et Sociales), du collectif Culture Bar Bar, d’artistes, de bénévoles et d’associations locales. Soutenu par le dispositif chercheurs citoyens du Conseil Régional Nord-Pas de Calais, ce travail partenarial a connu un bel engouement et a poussé Koan à proposer une action artistique afin de promouvoir la mobilisation citoyenne et les avancées des travaux de recherche.

 

Informations
Tarifs : prix libre
(infos tarifs)

Proposé par le Bureau Local d’Observation de la Cité : koan, ceraps, collectif culture bar-bars