mardi 7 avril 2015

Partager sur Facebook Envoyer à un ami
19H00

A la recherche de Vivian Maier


Dans le cadre du concours de photos organisé par la Société des Arts Graphiques Cheminots / Club Photo d’Hellemmes et le CER SNCF Nord Pas de Calais.

A la recherche de Vivian Maier
John Maloof | docu | USA | 2013 | 84 min

L’incroyable histoire d’une mystérieuse inconnue, photographe reconnue aujourd’hui comme l’une des plus grandes Street Photographers du 20ème siècle. Née à New York d’une mère française avant de résider à Chicago, Vivian Maier était inséparable de son Rolleiflex et prit tout au long de son existence plus de 100 000 photographies sans jamais les montrer. Pour être libre d’exercer son art quand elle le voulait, Vivian Maier fut une nanny excentrique toute sa vie…

« Alors qu’il chine des photos pour illustrer un livre à venir sur un quartier de la ville, John Maloof,  25 ans, tombe sur un lot de négatifs en noir et blanc des années 1950-1960. Il l’acquiert pour moins de 400 dollars. Et comprend vite qu’il tient là un trésor. Car ces images, remarquablement composées, sont à mi-chemin entre la photo humaniste à la française d’un Willie Ronis et celle, implacable, d’une Diane Arbus, chef de file de la photo documentaire subjective américaine. Dès lors, Maloof ne va cesser de pister leur auteur. Il trouve son nom : ­Vivian Maier (1926-2009). Trop tard, elle vient de mourir. Qu’à cela ne tienne, le jeune homme poursuit ses recherches, créé le buzz sur Internet en y postant ses photos, découvre qu’elle a passé les cinquante dernières années de sa vie à exercer le métier de nounou. C’est son enquête que raconte ce documentaire, porté par un sens certain de la mise en scène, du récit et du coup de théâtre, ponctué d’une ­flopée d’images inédites. John Maloof et Charlie Siskel interrogent les rares amies de Maier, les enfants qu’elle a gardés, de grands photographes comme Joel Meyerowitz ou Mary Ellen Mark. Au fil des rencontres, le personnage se révèle plus secret, plus complexe, le mystère autour d’elle s’épaissit, brouil­lant l’image première d’une Mary Poppins au Rolleiflex autour du cou. Ce qui rend le film passionnant. » [extrait de télérama]

avril 07_CE SNCF_Vivian Maier  03

Informations
Tarifs : Entrée Libre
(infos tarifs)

Proposé par la Société des Arts Graphiques Cheminots / Club Photo d’Hellemmes en partenariat avec le CER SNCF Nord-Pas-De-Calais