samedi 13 décembre 2014

Partager sur Facebook Envoyer à un ami
10H30

AFRIQUE EN DOCS #05


Du 11 au 13 décembre 2014 / Un programme de 14 films documentaires africains. Une passerelle cinématographique entre Saint- Louis (Sénégal) et Lille (France). Le Réel africain comme trait d’union entre les peuples !

Samedi 13 décembre

10h30 Jeune public + 7 ans
Une journée avec
docus | Sénégal, Mali, Burkina Faso | 2011 | 3X13 min

Une journée avec est une collection de portraits d’enfants d’Afrique de l’Ouest. Ils ont entre sept et douze ans et vivent au Sénégal, au Mali, au Burkina Faso et au Niger. 
Nous les suivons à hauteur d’enfant, pas à pas, pendant une journée ordinaire, une journée d’école, avec ses temps forts, ses temps faibles, sa routine et ses imprévus. 
Les films documentent le quotidien des différentes sociétés dans lesquelles ces enfants évoluent, grandissent et sont éduqués.

15h00
Saint-Louis du Sénégal vu par …
docus | Sénégal | 2013-2014 | 4X26 min

Une série de courts métrages documentaires réalisés à Saint-Louis (Sénégal), dans le cadre du master 2 « réalisation documentaire de création » de l’Université Gaston Berger.

17h30
Chronique dessinée pour le petit peuple
Idi Nouhou | docu | Niger | 2013 | 52 min
Production : Maggia Images (Niger), Vie des Hauts Production (France)
En présence du réalisateur (sous réserve)

Dans la plupart de nos pays, règne un climat de crise de confiance à l’égard des dirigeants politiques de plus en plus irresponsables, trop préoccupés par la conquête du pouvoir, les querelles politiques ou les détournements des deniers publics. A leurs égoïsme et lâcheté, certains de nos peuples opposent l’indifférence, la grogne sourde ou la révolte. Au Niger, c’est la dérision que proposent les humbles gens. Dérision confortée par un jeune dessinateur, Abdoul Karim Nabassoua. Il égaie les Nigériens en dessinant les leaders politiques qu’il tourne en dérision et désamorce le ressentiment social. Abdoul-Karim vend ses dessins à cent francs l’unité. Les populations des villages et des diasporas en raffolent. A travers le portrait de ce jeune dessinateur, son trajet et celui de ses dessins dans les quartiers populaires de Niamey, je tente une chronique distancée et amusée de la vie politique de mon pays…

19h00
Retour sans cimetière
Djibril Diaw | docu | Mauritanie | 2014 | 52 min
Production : Impluvium productions (Sénégal), Solferino images (France)
En présence du réalisateur et du producteur Sébastien Tendeng

En 1989 un conflit entre le Sénégal et la Mauritanie, abouti au massacre et à la déportation des populations Négro-Mauritaniennes. Il faudra attendre 2009, pour qu’un accord entre le Haut-Commissariat aux Réfugiés et le gouvernement Mauritanien prévoie le retour des exilés sur leur terre. Mais pour les villageois de Donaye, le droit au retour exclut l’accès à leur ancien cimetière. Ce film accompagnera leur combat pour retrouver la terre où repose leurs ancêtres.

21h00
Koukan Kourcia, les médiatrices
El Hadj Sani Magori | docu | Niger | 2014 | 80 min
Sélection : Etats Généraux du film documentaire de Lussas
Production : Maggia Images (Niger), Ardèche Images Production (France), VraiVrai Films (France)
En présence du réalisateur (sous réserve) et du producteur Sébastien Tendeng

« La voix magique de la chanteuse nigérienne Zabaya Hussey est capable d’envoûter les âmes. Dans un film précédent, grâce à elle, mon père est revenu de l’exil. Deux années après les émeutes qui ont déchiré mon village, je lui demande de m’aider à organiser un concert pour apaiser les rivalités. Nous partons alors sur les routes afin de convaincre la nouvelle génération de chanteuses, Hamsou Garba, Zara Dibissou et Fati Niger, de participer à cet appel à la paix. »

Informations
Tarifs : Séance : 3 euros / Soirée : 5 euros
(infos tarifs)

Proposé par Krysalide, en partenariat avec Sunuy Films, Africadoc, l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal), Doc Net Editions et Lumière du Monde. Avec le soutien de la DRJSCS, la Région Nord-Pas de Calais et la Ville de Lille