LE COLLECTIF DAVIDS

Société et résistances

Déploiement de l’Art Vital Intersubjectif qui Déconstruit Sur la brèche.

Association ayant pour objectif le déploiement des interactions entre recherches, actions et créations artistiques, bien entendu sans frontière, visant à déconstruire, dénoncer et enjamber les murs visibles et invisibles qui cloisonnent, enferment et séparent les êtres humains, dans le but d’ouvrir des brèches, des interstices, sur des espaces de dialogues et de co-devenirs féconds et ouverts.

Il nous semble indispensable de préciser que ces murs ne se contentent pas de séparer les êtres humains entre eux, mais les séparent d’eux-mêmes, de leur propre potentiel au-delà des murs… enfermer l’autre, c’est s’enfermer soi. Nous nous sentons d’autant plus mobilisés à la pensée que de nombreux murs de béton, de barbelés et de miradors existent et se construisent à travers le globe.

Nous inscrivons notre association dans la nécessité de tirer des enseignements actualisés du plus systématique parcage d’êtres humains voués à l’extermination et à la déshumanisation qui ait eut lieu depuis l’aube de l’humanité : les camps de concentration et d’extermination nazis. Camps aux murs de béton qui eurent pour fondations des esprits emmurés.

L’objectif de notre association est la création de centres de recherches et de créations interdisciplinaires s’inscrivant dans cette optique, ainsi que la constitution et le développement d’un réseau artistique, intellectuel et militant, sans frontière, fondé sur l’adhésion à cette démarche et la volonté de la déployer activement.